10 façons de combattre le stress pendant les partiels

0
Ahh, les partiels, la partie préférée de l’année pour tous les étudiants. Plus de sommeil, plus de douches, plus de vie sociale… Sauf qu’en fait, prendre soin de vous pour réduire le stress avant les partiels est une des meilleures façons de s’assurer que vous allez réussir vos examens et vous en sortir en un seul morceau. Voici donc dix astuces pour rester calme et gérer votre stress pendant les périodes de partiels.

1. Révisez efficacement

On ne part pas en guerre sans stratégie, et pour les partiels c’est pareil : préparez-vous un emploi du temps, un planning exact de ce que vous allez réviser. C’est très utile pour vous motiver à réviser, pour être le plus efficace possible et pour vous empêcher de trop stresser : vous aurez la conscience tranquille.

2. Prenez des vraies pauses

Les pauses sont aussi importantes pour vous que le temps que vous passez à travailler. Prenez-en souvent, et profitez-en pour vous amuser et pour voir des amis régulièrement. Je vous recommande d’utiliser la méthode Pomodoro, qui vous permet de travailler par tranches de 20 minutes et de faire des petites pauses très régulièrement. Profitez-en pour libérer vos soirées, par exemple à partir de 19 heures, et pour sortir avec vos amis, aller au cinéma ou jouer à votre jeu vidéo préféré. Ce qui m’amène au point suivant…

3. Dormez !

Libérer ses soirées pour se détendre, c’est bien. Si c’est pour se mettre une cuite et aller se coucher à 5 heures du matin, pas vraiment. Quand on manque de sommeil, on a du mal à se concentrer, à effectuer plusieurs tâches à la fois, et à se souvenir des informations importantes. Le sommeil est un élément crucial de la mémorisation d’informations, alors laissez tomber les nuits blanches, que ce soit pour réviser ou sortir, et essayez d’avoir un rythme de sommeil régulier et suffisant. Vous verrez, ça fait des miracles.

4. Amusez-vous

Rien de mieux que des bons éclats de rire pour se débarrasser du stress.

5. Arrêtez le café

Bon, d’accord, ne l’arrêtez pas complètement si vous êtes complètement accro. Mais l’abus de caféine est à la racine de migraines, de problèmes de digestion et surtout de beaucoup de problèmes d’anxiété : mieux vaut éviter ça pendant vos partiels. Plutôt que d’abuser du café pour tenir debout, essayez par exemple de vous servir un café pour vous récompenser d’avoir bien travaillé, seulement une fois dans la journée.

6. Prenez soin de vous

Vous méritez qu’on prenne soin de vous toute l’année, et ça ne change pas pendant les partiels. Ne négligez pas l’importance des tâches de base, de la douche à la lessive en passant par le sport : vous êtes tenté de passer vos journées en pyjama et de ne pas sortir de chez vous, mais il est important de prendre le temps de vous habiller comme pour n’importe quelle autre journée. Ainsi, vous n’aurez pas l’impression de tout abandonner pour un marathon de révision, mais ce sera juste une période comme une autre, avec un peu plus de travail à la maison.

7. Lâchez le téléphone

La technologie est un super outil pour réviser, mais elle vous déconcentre et vous stresse également beaucoup. À moins d’utiliser votre téléphone comme outil de travail, mettez-le en mode avion pendant que vous réviser. Je recommande aussi une sortie marche de deux ou trois heures en ville (ou en montagne si vous avez de la chance !), sans votre téléphone, pour vraiment vous vider l’esprit et vous ressourcer avant de reprendre avec beaucoup plus d’efficacité. D’ailleurs…

8. Marchez

En parlant de marcher sans téléphone, la déconnexion n’est pas le seul bénéfice. Marcher souvent améliore votre pression artérielle et libère des endorphines, qui vous mettent de meilleure humeur. Allez donc marcher une fois de temps en temps quand vous étudiez, respirez l’air frais et oubliez donc les examens. Quand vous retournerez à votre travail, vous serez prêt à faire de votre mieux !

9. Respirez

Si vous sentez que les révisions commencent à vous dépasser et que vous avez besoin d’une pause, prenez le temps de respirer, tout simplement. Inspirez lentement et profondément par le nez, soufflez lentement et profondément par la bouche jusqu’à avoir les poumons complètement vides, et recommencez dix fois. Vous irez beaucoup mieux avec ce simple exercice.

10. Relativisez

Encore une fois : si vous sentez que tout ceci vous dépasse, prenez le temps de relativiser. Je sais que c’est compliqué, mais dites-vous que ce ne sont que quelques jours ou quelques semaines de votre vie. Oui, les partiels sont très importants, mais ils ne sont pas la chose la plus importante de toute votre vie, même si ça y ressemble pour l’instant. Haut les cœurs, vous allez réussir !
Share.

About Author

Leave A Reply