TAGE MAGE : 2 fois par an !

2

Pour la rentrée universitaire 2014, la FNEGE a décidé d’offrir un cadeau que beaucoup attendaient depuis longtemps : il est désormais possible de passer 2 fois le Tage Mage pendant la même année !

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec cet acronyme ou le Tage Mage, voici une (brève) présentation de ces derniers.

N’oubliez pas que Réussir Mes Études vous prépare aux concours AST !

La FNEGE, pour Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises est une entité à gouvernance paritaire (dirigée par des représentants des pouvoirs publics et d’entreprises) qui, entre autres, organise des tests d’aptitudes aux études de gestion des entreprises.

Le Tage Mage est l’un de ces tests. Comme on peut le lire sur le site officiel :

« Présenté sous forme de QCM […], le test TAGE MAGE mesure trois catégories d’aptitudes :

  • les aptitudes verbales,
  • les aptitudes à la résolution de problèmes et au maniement des données chiffrées,
  • les aptitudes au raisonnement logique grâce à deux épreuves testant les capacités de raisonnement inférentiel, inductif et déductif. »

Ce test est requis pour les dossiers d’admissibilité de nombre d’Ecoles de Commerce, qu’il s’agisse de Mastères Spécialisés ou des programmes Grandes Ecoles en Admission Sur Titre (AST 1 ou 2), avec un nouveau venu cette année et pas des moindres : HEC Paris !

Cette épreuve est plus ou moins regardée par les sélectionneurs de dossiers, mais il est indéniable qu’un score de Tage Mage peut, s’il ne rajoute pas nécessairement de valeur au dossier, être un élément sur lesquels il est possible de faire la différence. Il faut donc s’y préparer soigneusement.

Sans rentrer dans le détail des épreuves du test lui-même, une petite révolution est en marche.

En effet, la particularité du Tage Mage est qu’on ne peut pouvait le passer qu’une seule fois entre le 1er Décembre d’une année N et le 30 novembre de l’année N+1. L’enjeu est donc capital pour ceux qui se risqueront de le passer : ils n’auront droit qu’à un unique essai l’an! Certaines Ecoles accept(ai)ent un Tage Mage datant d’au maximum 2 ans, donc il était possible de le passer « 2 fois », mais d’autres comme l’EM Lyon en AST 2 (votre serviteur en a fait les frais) exigent un Tage Mage passé l’année de la candidature.

Or, ce paramètre est révolu. Il est possible de passer 2 fois le Tage Mage lors d’une même année :

« Les candidats ont la possibilité de passer les épreuves du test TAGE MAGE® une fois par semestre (de l’année civile). Un candidat peut donc passer un test TAGE MAGE entre le 1er janvier et le 30 juin, puis un autre test TAGE MAGE entre le 1er juillet et le 31 décembre. » (Extrait du règlement du Tage Mage).

Je disais plus haut qu’il s’agissait d’un « cadeau » fait par la FNEGE. C’est à moitié vrai.

La possibilité de passer 2 fois le Tage Mage permet d’avoir la perspective de pouvoir tenter sa chance à nouveau en cas d’échec ou de score qui semble en dessous des espérances du candidat. Il n’est pas rare qu’un candidat ayant un dossier passable ait été sanctionné (non admissibles, donc) du fait d’un score trop insuffisant au Tage Mage. Ce candidat, en passant une nouvelle fois ce test, aurait pu avoir peut-être l’occasion défendre ses chances d’admission à l’Oral.

Mais il ne faut pas se réjouir si vite : le cadeau est aussi partiellement empoisonné.

De prime abord, seront pénalisées les personnes ayant peu de revenus, les boursiers par exemple. Le fait de pouvoir passer cette épreuve une seconde fois est une manne financière indéniable pour la FNEGE, qui le facture à 60 € pour les sessions ayant lieu en France et ce indépendamment des ressources du candidat. Cela revient donc à un coût de 120 € pour ceux qui le passeront 2 fois, ce qui n’est pas négligeable.

Deuxièmement, le fait de pouvoir le passer une seconde fois est également un piège. Un piège pour ceux qui ne seront pas suffisamment méfiant lors de leur premier passage en pensant que s’ils se loupent cette fois-ci, ils sauront faire mieux la fois prochaine et qu’ils peuvent se présenter à l’épreuve sans une préparation digne de ce nom. Grave erreur ! Car pendant ce temps-là, d’autres auront un raisonnement inverse, se battront pour n’avoir à le passer qu’une seule fois en obtenant un score élevé (au moins supérieur à 350) et qui seront des adversaires d’autant plus redoutables s’ils décident de le passer une seconde fois, non pas pour se « rattraper » mais pour se perfectionner.

Le lecteur avisé pensera peut-être que les candidats de la première catégorie sont marginaux : il se trompe. L’auteur de cet article a eu à passer 2 fois le Tage Mage et lors des 2 sessions, il a entendu nombre de candidats avoir des propos similaires : « Bof, je le fais juste pour m’entraîner comme ça je saurai ce que c’est pour l’année prochaine ».

La meilleure tactique à adopter pour le Tage Mage est donc de s’en tenir aux conditions d’avant, à savoir considérer qu’on n’a pas le droit à l’erreur et se donner à fond en s’entraînant le plus et le mieux possible, soit en utilisant les annales officielles (disponibles sur le site du Tage Mage) soit en le faisant avec les différents ouvrages disponibles dans le commerce.

L’erreur est permise mais il vous faut l’oublier et travailler sans filet.

Share.

About Author

Bachelière à 15 ans, puis étudiante en licence de Langues Étrangères Appliquées, j'ai créé Réussir Mes Études en 2012, avant de rejoindre emlyon business school au sein du programme grande école. Je travaille aujourd'hui en marketing digital à Dublin, en Irlande.

2 commentaires

Leave A Reply