Comment lire un livre par jour ?

2

Je lis un roman par jour. Presque tous les jours, je profite de deux heures libres pour aller à la FNAC ou à la bibliothèque, prendre un roman, et le lire en un maximum de deux heures – je n’ai pas plus de temps à y consacrer. Du coup, je lis très rapidement, mais je retiens très bien le contenu des livres, je peux donc apprendre plus vite et tout aussi efficacement que quelqu’un d’autre. De plus, le fait de lire beaucoup depuis toute petite m’a assuré une orthographe impeccable. Mon secret ? La lecture rapide.

Vous avez probablement entendu parler de la lecture rapide, cette technique qui vous fait passer d’une moyenne de 200 mots par minute pour un lecteur “normal” à 700-900 mots par minute ? Eh bien, ce n’est pas une plaisanterie. Même s’il vous faudra beaucoup d’entraînement pour y arriver, vous réussirez vous aussi à lire très rapidement !

  1. Ne lisez pas mot à mot, syllabe par syllabe. Laissez vos yeux sauter de mot important (généralement plus long) en mot important : vous n’avez pas besoin de lire le verbe être ou avoir, les articles, la plupart des pronoms. Ces mots, si vous les lisez dans votre tête, ne sont qu’une perte de temps.
  2. Mettez un bout de papier entre vos lèvres, et lisez un texte. Le papier ne doit jamais bouger et encore moins tomber : si c’est le cas, c’est que vous prononcez ce que vous lisez. On appelle cela la subvocalisation : c’est une énorme perte de temps car on réussit très rarement à parler au-dessus de 150 mots par minute, alors qu’ici, nous visons 800 mots par minute ! Le fait de lire le texte dans votre tête vous ralentit donc énormément.
  3. Ne lisez pas votre livre dans l’ordre. Un roman, oui – un manuel de cours ou un livre de recherche, non. Je vous ai déjà parlé du repérage des passages qui vous intéressent en fonction des questions que vous vous posez : si vous lisez un livre sans objectif en tête, vous ne retiendrez pas ce qui vous importait. Lisez les passages complexes plus lentement et le “remplissage” plus rapidement pour vous focaliser sur ce qui est vraiment important.
  4. Entraînez-vous. Eh oui, c’est tout bête, mais c’est très important ! Plus vous lirez, plus vous irez rapidement. Imaginez un sprinter professionnel : il faut bien qu’il coure tous les jours pour atteindre une vitesse extraordinaire, et il n’était pas meilleur que vous quand il a commencé à pratiquer son art ! C’est la même chose pour la lecture.

J’ai trouvé un test (entièrement gratuit) sur Internet : j’ai lu à une vitesse de 1027 mots par minute avec un taux de compréhension de 89%. Et vous ?




Comments

comments

Comments are closed.