Comment s'y prendre pour s'organiser ?

0

Vous avez maintenant pris le temps de répondre à 7 questions qui devraient beaucoup vous aider à mieux vous organiser (si ce n’est pas encore fait, cliquez vite sur ce lien pour lire l’article d’hier, puis écrivez la réponse à vos 7 questions dans les commentaires de l’article !). Il est maintenant temps de vous préparer à vous organiser, dans ce deuxième jour du challenge !

1. Ayez le matériel nécessaire

Il va vous falloir un certain nombre de sacs poubelle, et des cartons étiquetés. Vos affaires seront triées en 4 catégories :

  1. Donner
  2. Vendre
  3. Jeter
  4. Garder

Ce qui est à donner et à jeter sera à mettre dans des sacs poubelle ; à garder, dans des cartons en attendant de remettre les choses à leur place ; et ce qui est à vendre doit partir le plus rapidement possible, mais dans des cartons en attendant. Inutile de vous dire que vous sortirez tout des cartons à la prochaine brocante, vous ne vous motiverez sûrement jamais pour vous y inscrire et tenir un stand toute la journée : cherchez plutôt les friperies, librairies d’occasion, et votre meilleur ami pour vendre même l’invendable, j’ai cité Le Bon Coin.

2. Soyez régulier, mais pas intensif

N’exagérez pas en bloquant une demi-journée ou une journée entière pour vous organiser. Une demi-heure environ devrait suffire à effectuer la plupart des actions de ce challenge ; par contre, ne sautez pas une seule journée ! La procrastination est la première ennemie de l’organisation. Chaque jour, concentrez-vous sur votre tâche, ajoutez peut-être quelques tâches annexes (faire la vaisselle, mettre à jour votre emploi du temps et autres choses nécessaires dont on ne prendra pas la peine de parler chaque jour dans le challenge), mais n’en faites ni trop, ni trop peu.

3. Ne vous occupez que d’un endroit à la fois

Chaque jour de ce challenge, je vous demanderai en plus de votre tâche principale (ou en tant que tâche principale, dans certains cas) de ranger une partie de votre appartement : un tiroir, un placard ou votre salle de bains, par exemple. Ne décidez pas de ranger votre studio tout entier, ou une partie très encombrée d’une pièce, vous y perdriez du temps et de la motivation.

Par contre, je vous conseille de ne pas perdre de temps pour l’organisation en quatre catégories comme expliquée dans le premier point de cet article : mettez tout de suite les déchets dans votre sac poubelle plutôt que de passer d’abord par une corbeille, et chargez les sacs pleins de choses à donner directement dans une voiture ou dans le couloir d’entrée pour ne pas vous laisser tenter par la paresse et les laisser traîner pendant des mois dans un coin de votre chambre !

4. Restez motivé

J’en parle depuis tout à l’heure, mais je ne pense pas pouvoir assez insister sur ce point. Vous organiser vous rendra plus heureux, plus serein et détendu, et devient en quelque sorte assez addictif. Mais comme pour toute bonne habitude, il faut faire des efforts au début, et en prendre l’habitude pour vraiment intégrer les avantages. Forcez-vous donc dans un premier temps, vous verrez que ça en vaut la peine !

5. Gardez ces quelques règles en tête

  • Si vous ne vous en êtes pas servi depuis plus de trois mois, donnez ou vendez. Si ça ne se vend pas, jetez, et ne vous sentez pas coupable de vous débarrasser de quelque chose qui ne vous sert pas.
  • Si ça vous rend triste (par exemple, un objet vous rappelant votre ex), donnez.
  • Si ça a une grande valeur sentimentale, mais que ça ne sort jamais d’un carton ou du fond d’un placard/tiroir, c’est que vous n’êtes pas attaché à l’objet, mais à la personne qui vous l’a offert ou à un souvenir qui s’y rattache. Donnez, à une association ou à quelqu’un qui en prendra soin.
  • Si c’est trop vieux pour être utilisé, jetez.
  • Si vous l’avez en double, donnez ou vendez.
  • Si vous achetez quelque chose, donnez ou vendez l’ancien (cf. point précédent sur les objets en double).
Share.

About Author

Bachelière à 15 ans, puis étudiante en licence de Langues Étrangères Appliquées, j'ai créé Réussir Mes Études en 2012, avant de rejoindre emlyon business school au sein du programme grande école. Je travaille aujourd'hui en marketing digital à Dublin, en Irlande.

Leave A Reply