Le réseau social, ami de l'étudiant ?

3

Bon, je vous l’ai déjà dit, Facebook c’est mal. Peut-être est-il maintenant temps de vous offrir une explication un peu plus détaillée de ce que voulais dire par là, d’étendre tout cela aux autres réseaux sociaux, et de mettre en place des exceptions sur le sujet.

Voici donc un article qui va non seulement montrer en quoi les réseaux sociaux peuvent être tout aussi désastreux que bénéfiques selon l’usage que nous en faisons, puis présenter des conseils et méthodes en deux parties, montrant comment s’en servir au mieux et réduire le temps perdu dessus.

Utilisation des réseaux sociaux en France en 2011. Source : wesaw.it

Utilisation des réseaux sociaux en France en 2011.
Source : wesaw.it

Utiliser les réseaux sociaux pour réussir ses études

Les réseaux sociaux, c’est quelque chose d’extraordinaire pour votre vie d’étudiant, et ce, pour plusieurs raisons. Ils permettent tout d’abord de communiquer avec des personnes de votre entourage, qui pourront vous aider au besoin. C’est bien plus simple de demander un coup de main à l’aide d’un tweet ou d’un message Facebook que d’appeler la personne concernée ou de lui envoyer un email détaillé et structuré, n’est-ce pas ?

De plus, vous aurez toujours la possibilité de discuter avec des personnes qui vivent à l’autre bout du monde, et qui ont des croyances, une éducation, des compétences fondamentalement différentes des vôtres. Cela peut être très intéressant dans un certain nombre de cas – au-delà de cet exposé sur la culture australienne plié en un questionnaire sur Tumblr, pensez par exemple à ces millions de personnes qui pourront vous faire remarquer que he wants, ça prend bien un S. (D’un autre côté, si vous faites encore cette faute, j’espère que les autres élèves de votre classe seront capable de s’en rendre compte avant de faire appel à des natifs…)

Un autre avantage des réseaux sociaux ? La coordination. Ma promotion a un groupe Facebook où nous partageons l’avancement de nos devoirs les plus compliqués (j’en profite pour lancer un regard accusateur vers ma chère prof de compta) et nous posons des questions. Nous avons également mis toutes nos notes de cours magistraux en commun sur Google Drive, et le lien est disponible sur le groupe Facebook de la classe : cela permet de toujours être à jour sur le cours, même si on en rate un par accident ou si le professeur parle assez vite pour qu’il faille bien deux ou trois personnes pour ne rien rater ! Enfin, pour nos projets de recherche et autres exposés par groupe de quatre ou six, l’idéal reste une conversation Skype : fini le temps perdu dans les transports, l’inconfort des chaises de la bibliothèque universitaire et autres odeurs de frites au restaurant.

Avez-vous déjà trouvé un emploi grâce à LinkedIn ou Viadeo ? Personnellement, non – mais mon dernier employeur a tenu à vérifier mon profil LinkedIn (et apparemment, il en était satisfait, puisque depuis, je traduis régulièrement des romans pour cet éditeur).

Trop, c’est trop

Le problème, ce n’est donc pas l’existence des réseaux sociaux. C’est le fait qu’on les utilise beaucoup, beaucoup trop. L’utilisateur de d’Internet moyen, comme vous pouvez le voir ci-dessous, passe près de 10% de son temps en ligne sur les réseaux sociaux, et c’est beaucoup trop.

33myl4p

Vous commencez à travailler, motivé et sérieux, mais vous avez oublié de couper Internet sur votre smartphone ? Après dix minutes, vous recevez une notification, quelqu’un vous a vu en ligne et vous envoie un message. Pire encore, vous pouvez simplement laisser l’onglet ouvert sur votre navigateur et y retourner toutes les cinq minutes, même s’il n’y a aucune nouvelle, simplement parce que bon, les réseaux sociaux, c’est quand même plus tentant que cet exercice de compta.

On retire de cette utilisation des réseaux sociaux plusieurs problèmes importants :

  1. La perte de temps occasionnée, tout simplement.
  2. Le fait que nous soyons maintenant toujours connectés peut s’avérer anxiogène en temps d’examen, lorsqu’il faut passer deux, quatre ou six heures sur une épreuve sans pouvoir se connecter. Ce n’est pas très important, vous n’allez pas faire une crise de manque, évidemment, mais c’est un facteur de stress supplémentaire, et pouvez-vous vraiment vous le permettre lors des concours et examens ?
  3. La fin de la distinction des éléments qui devraient être partagés sur les réseaux sociaux. Vous ne comprenez pas ce que j’entends par là ? Allez donc jeter un coup d’œil à l’excellent Zéros-Sociaux, qui nous montre le pire de Facebook, par exemple. Respectez donc à la fois votre dignité et vos amis, et épargnez-nous les détails de votre vie privée.

    Typiquement, ça, on n'avait pas besoin de le savoir. Source : Zéros-Sociaux.

    Typiquement, ça, on n’avait pas besoin de le savoir.
    Source : Zéros-Sociaux.

Quelques solutions pour perdre moins de temps et être plus efficace

Alors ça y est, vous êtes convaincu, vous voulez à la fois être plus efficace et perdre moins de temps sur les réseaux sociaux ? Voilà donc quelques astuces pour vous y aider, selon le réseau social. N’hésitez pas à demander d’autres réseaux dans les commentaires !

Facebook

  • La bonne utilisation : un groupe de promo, des échanges avec vos camarades de classe, la planification d’événements. Point.
  • Gagner du temps : installez le programme Facebook Messenger, qui vous évite de lire le fil d’actualité tout en affichant quand même vos notifications et vous permettant de continuer les discussions. Évitez de poster des photos et statuts à outrance ; un par jour, c’est déjà largement assez. Si vous en faites plus, prenez le temps de vous demander si ça en vaut vraiment la peine.

Twitter

  • La bonne utilisation : partager son travail avec d’autres utilisateurs, demander des avis et conseils à des spécialistes ou simplement à des gens dans la même filière, mais dans une autre école.
  • Gagner du temps : alors là, je suis ouverte aux suggestions. Twitter est le réseau social le plus difficile à gérer côté temps, selon moi. Je n’ai personnellement pas trouvé d’autre moyen que de désactiver mon compte le temps des examens, personnellement, mais n’hésitez surtout pas à proposer vos idées !

LinkedIn et Viadeo

  • La bonne utilisation : celle que vous en faites. On ne peut pas vraiment dériver.
  • Gagner du temps : réactivez les alertes mail. À moins que vous ne soyez célèbre dans votre domaine, ça ne devrait pas trop prendre de place dans votre boîte de réception ; vous pourrez répondre aux notifications et les mails vous rappelleront de mettre votre CV à jour de temps en temps. C’est largement suffisant.

Tumblr

  • La bonne utilisation : partager avec des gens du monde entier pour conduire des sondages ou demander des relectures et des avis sur vos travaux.
  • Gagner du temps : là encore, je n’ai pas vraiment trouvé de solution concrète pour éviter d’y passer trop de temps : il va falloir faire travailer votre volonté !

StayFocusd

Je vous l’accorde, pour Twitter et Tumblr, je n’ai pas proposé de solution efficace spécifique à ces sites. Cependant, il existe une extension Chrome qui répond au doux nom de StayFocusd et vous permettra de limiter le temps quotidien passé sur les sites de votre choix : installez-le et vous gagnerez un temps fou !

Créer un blog ? 

Vous voulez vraiment vous exprimer ? Eh bien, créez donc un blog plutôt que d’utiliser toutes ces plate-formes. L’audience sera peut-être un peu plus limitée, mais vous aurez la liberté de votre propre plate-forme, vous pourrez poster au rythme que vous voulez, mettre le contenu que vous désirez, et surtout, il vous permettra de former votre image pour toutes les personnes qui pourraient être intéressées. Vous voulez en savoir plus ?

Eh bien, il faudra être patient, mais un article viendra bientôt sur le sujet ! En attendant, si vous avez déjà un blog, n’hésitez pas à rejoindre le programme Teliad pour gagner un peu d’argent au passage : c’est un des autres nombreux avantages qu’a le blogging sur les réseaux sociaux !

teliad | Link building & Blog marketing

Si vous avez des questions, des remarques, des conseils ou des suggestions, l’espace commentaire vous attend juste en-dessous ! N’hésitez pas non plus à faire bon usage des réseaux sociaux ; après tout, puisque nous avons montré ici qu’il ne fallait pas forcément s’en passer, profitez-en pour partager cet article avec vos amis !

Share.

About Author

Bachelière à 15 ans, puis étudiante en licence de Langues Étrangères Appliquées, j'ai créé Réussir Mes Études en 2012, avant de rejoindre emlyon business school au sein du programme grande école. Je travaille aujourd'hui en marketing digital à Dublin, en Irlande.

3 commentaires

    • C’est-à-dire ? Je ne comprends pas très bien ce que vous voulez dire. Vous souhaitez écrire des articles pour le site ?

  1. Pingback: Recherche de stage : 10 astuces - Réussir Mes Etudes

Leave A Reply