STD2A : le témoignage d'une étudiante

0

Laurène vient de passer le bac STD2A, et nous livre aujourd’hui un témoignage sur ses cours de lycée. Vous pouvez retrouver ses dessins et lui poser vos questions sur sa page Facebook : les portraits de Laurène.

Je trouve que ça pourrait être sympa de faire un témoignage sur la STD2A, car c’est vrai que lorsque je me suis orientée en Arts Appliqués, je n’avais jamais eu de ressentis de personnes de la filière.

Alors en fait j’ai toujours été quelqu’un qui aimait bien le dessin, l’art en général. C’est vrai que je ne connaissais pas tout de la filière quand j’y suis arrivée, mais je ne regrette pas mon choix.

De mon ressenti, si on veut postuler il ne faut pas forcément avoir un bon niveau en dessin (c’est comme tout, ça s’apprend), il faut aimer le domaine artistique au sens large. Après les cours en soi, il ne faut pas s’attendre à des cours de dessins, comme le dit le nom c’est “Sciences et technologies du Design et des Arts Appliqués”, donc c’est beaucoup centré autour du domaine du design (avoir un cahier des charges et tout ça). Mais les sujets sont très très variés ! Je me souviens avoir eu en Seconde un sujet qui consistait à prendre un packaging quelconque, de découper un carré de 5cm puis de reproduire cette “image” deux fois au format 50cm : l’un en étant le plus juste possible au niveau des couleurs et l’autre par superposition de papiers blancs (couches de couleurs = couches de blancs). C’est assez compliqué à expliquer, mais ça montre à quel point on peut toucher à tout dans cette filière !

Mais bien sûr il arrive que parfois les profs nous fassent faire un peu de dessin, j’ai eu plusieurs sorties en ville et à la campagne, pour faire des croquis, et franchement ça aide énormément ! Durant mes trois années, j’ai pu expérimenter et toucher à plusieurs domaines d’Arts Appliqués, ce qui permet de se donner une idée de ce qu’on veut faire dans le futur, de plus les visites de musées et d’écoles ont permis de nous aider aussi.

À celles et ceux qui feront cette filière, je vous dirais de profiter un maximum de votre temps libre pour approfondir vos travaux perso, de faire des expérimentations plastiques, d’essayer plein de trucs, car en Terminale tout s’accélère et c’est là qu’on regrette de ne pas avoir assez pris le temps d’essayer des choses.

En ce qui concerne la terminale, vers le milieu de l’année, vous allez avoir un projet pour le bac, le “Projet de 75H”. Je m’explique : vos professeurs vous donneront une thématique et une problématique, suite à ça vous allez faire des recherches perso qui vous amèneront à trouver des notions, puis des contextes pour enfin créer des projets d’arts appliqués, tout le travail doit être effectué en cours, en 75 heures (souvent vos professeurs vous donneront un planning et seront là pour vous épauler et vous guider). Dit comme ça, ça parait énorme mais franchement c’est surmontable et même si là vous comprenez pas tout ce que j’ai expliqué, vous aurez 2 ans pour vous préparer, les profs seront là pour tout vous expliquer correctement et pour vous guider, alors n’ayez pas peur ! À la fin de ce projet, vous devrez faire un dossier de synthèse puis vous passerez à l’oral devant un jury (venant d’une autre école) qui vous évaluera sur votre oral. Au cours des 75H, vous aurez également 4 oraux en cours de formation pour voir où vous en êtes : 2 en français et 2 en anglais. Ne vous affolez pas ! C’est pas quelque chose de super compliqué ! Vous parlez juste de vos projets à vos profs. Ces 3 oraux (2 francais + celui du jury) constitueront une note qui comptera coefficient 16 au bac. Je tiens pas à vous faire peur en disant ça, au contraire, en prenant du recul c’est un travail qui m’a beaucoup apporté et ça vous permet de découvrir plein de choses, surtout en découvrant la vision des autres élèves sur ce même sujet. Et si vous aimez ça, il n’y a pas de quoi avoir peur, ça se passera bien.

Assez parlé de ce projet de bac, STD2A est une filière qui ouvre beaucoup de voies, c’est loin d’être fermé ! Si vous vous trompez en choisissant une filière, vous pourrez toujours vous réorienter vers une autres sans vous dire “et merde, j’ai perdu x années à faire ça…” ces années ne peuvent que vous apporter des connaissances ! Et vous n’êtes pas forcément restreint au domaine de l’art, bon nombre d’étudiants ont choisi ce bac mais aujourd’hui ne font pas un métier dans le domaine de l’art, et lorsqu’on leur demande s’il regrette ce bac, ils répondent qu’au contraire, ça leur a apporté plein de choses.

De plus, nous avons des cours d’ATC (Arts, techniques et civilisations), ces cours nous permettent d’approfondir nos connaissances artistiques, nous apprennent l’histoire de l’art dans le sens le plus large possible. Mais aussi, l’un de mes professeurs nous a beaucoup aidé à nous y retrouver dans la société de nos jours : c’est dur à expliquer en quelques mots, mais franchement j’ai énormément apprécié ces cours qui nous ont permis de nous ouvrir culturellement sur le monde. Et en même temps on a pu découvrir énormément de mouvements artistiques et le pourquoi du comment, les explications de leurs démarches ont pu donner des idées de travaux à beaucoup de personnes et pour nos projets d’art, c’est très très enrichissant d’augmenter son niveau de connaissances.

Je ne vois pas trop quoi dire de plus, mais en même temps il y a tellement à dire sur cette filière, je ne regrette absolument pas mon choix ! Ces 3 années m’ont beaucoup apporté : culturellement, artistiquement, humainement…




Comments

comments

Comments are closed.