BTS Management des Unités Commerciales

1

Essentiellement orienté sur le secteur commercial tout en mettant l’accent sur le management, le BTS MUC est l’une des filières les plus demandées en France. Préparée sur une durée de deux années, les candidats à l’admission doivent avoir au minimum le Baccalauréat.

L’objectif est de former des professionnels polyvalents qui pourront intervenir sur la chaîne de valeur d’une unité commerciale (grande distribution, agence banque/assurance, magasin spécialisé, e-commerce…). De la prospection à l’acquisition, les diplômés du BTS MUC seront des experts de la relation client, avec pour objectif le développement du chiffre d’affaires.

Cette publication est présentée par Mon-BTSMUC, site spécialisé sur la formation.

L’admission

Les candidats les plus nombreux sont les personnes fraichement diplômées du Baccalauréat, avec les BAC STMG, généraux (par exemple, voyez que faire après un bac ES) et certains BAC professionnels. Dans tous les cas, le candidat est tenu de hiérarchiser ses vœux sur le site admission-postbac.fr et de présenter un dossier d’admission. Selon son classement, les écoles retenues sont ensuite présentées à l’étudiant et il devra rentrer en contact avec ces dernières afin de respecter leur procédure d’admission (lettre de motivation, entretien éventuel…).

Les personnes titulaires d’un BAC+2 ou ayant une activité professionnelle peuvent également accéder au BTS MUC. A savoir que bien souvent la formation peut être suivie par alternance : l’étudiant partagera son temps d’apprentissage entre l’école et l’entreprise.

Qu’apprend-on en BTS Management des Unités Commerciales ?

L’étudiant reçoit un enseignement théorique généraliste axé sur l’économie, le droit, le français, la communication, le marketing, les langues vivantes. En complément, le gros du programme se centre sur des matières professionnalisantes axées sur la gestion d’une unité commerciale et le management d’une équipe.

La maîtrise de l’expression, tant orale qu’écrite, ainsi que des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication complèteront le cursus qui sera sanctionné par des examens en fin de deuxième année.

Les matières au programme

Voici une liste exhaustive des matières de l’enseignement obligatoire de BTS MUC établie par le Programme Pédagogique National (dernière mise à jour en 2007) :

  • Français
  • Langue vivante étrangère
  • Économie
  • Droit
  • Mercatique
  • Management des unités commerciales
  • Gestion des unités commerciales
  • Communication
  • Informatique commerciale

A savoir que selon les écoles et grâce à des options de spécialisations (e-commerce, luxe, sport…), les programmes peuvent être sensiblement différents.

Les stages

Les stages font partie intégrante de la formation du BTS MUC et constituent l’occasion d’être en contact avec le milieu professionnel, notamment en participant au développement de l’unité commerciale. Ils s’étalent sur une période de 12 à 14 semaines tout le long des deux années et sont accompagnés de 20 demi-journées par an pour préparer et suivre des missions professionnelles.

Les étudiants doivent s’y prendre à l’avance afin d’obtenir une mission en accord avec leurs aspirations professionnelles. Les stages feront partie des éléments primordiaux à mettre en avant face à un jury d’admission ou à un recruteur. Ces périodes en entreprise permettront aux étudiants d’appliquer leurs connaissances et ils devront préparer deux projets commerciaux (le Projet de Développement de l’Unité Commerciale et L’Analyse et Conduite de la Relation Commerciale). Ces deux dossiers seront ensuite à présenter par oral lors des examens finaux du BTS MUC.

Les poursuites d’études ou l’insertion professionnelle

À l’issue de sa formation, le titulaire du BTS MUC a la possibilité, grâce à ses compétences et expériences professionnelles, de rechercher directement un emploi. Dans ce cas, s’ouvre à lui un large panel de métiers (animateur de ventes, conseiller de clientèle, manager de rayon, assistant commercial en banque, négociateur immobilier…) dans des secteurs d’activité variés (grande distribution, commerce spécialisé, tourisme, commerce électronique, l’immobilier…).

Les étudiants choisissant d’intégrer directement le marché du travail reste néanmoins minoritaires. En effet, en France, la prime au diplôme reste importante et la norme est d’obtenir au minimum un BAC+3.  Sans parler d’employabilité, une ou plusieurs années d’études supplémentaires permettent de donner un axe à son parcours en se spécialisant. Les licences professionnelles, les licences générales, les diplômes spécialisés (comme le DCG, diplôme de comptabilité et Gestion par exemple) peuvent être des débouchés très intéressants. Si l’obtention d’un MASTER (BAC+5) est votre objectif alors plusieurs possibilités s’offrent à vous : intégrer une école de commerce, un IAE ou un IUP à BAC+2 ou BAC+3…

Nous vous conseillons dans la mesure du possible de suivre vos formations en alternance, vous y gagnerez de l’expérience, des compétences-métiers, vous serez rémunérés et à la sortie vous pourrez prétendre à des postes offrant plus de responsabilités et de meilleures rémunérations.




Comments

comments

Un commentaire