Réussir vos études en 2018 avec une évaluation annuelle

0

Non seulement l’année 2018 a commencé, mais en plus, je suis de retour de vacances. Je n’ai donc plus aucune excuse pour attendre : il faut que je fasse mon évaluation annuelle de 2017.

Et vous aussi.

Pourquoi évaluer son année ?

Vivre la vie de jour en jour, pourquoi pas ? C’est même plutôt bien, et je peux le recommander à la plupart des étudiants que je commence à accompagner, qui sont un peu trop angoissés par leurs notes pour penser à profiter de la vie.

Mais je pense sincèrement qu’il est très bon de se poser devant un cahier une fois par an, et de faire une belle évaluation de votre année. On n’y parlera pas que d’études, loin de là, et je vais d’ailleurs vous raconter pas mal de choses sur plusieurs aspects de ma vie, personnelle comme professionnelle. C’est mon choix que de rendre ça (en partie) public : à vous de voir si vous faites le même choix (sur votre blog, sur un réseau social comme LinkedIn ou simplement dans les commentaires de cet article) ou si vous préférez vous exprimer seulement pour vous-même. Dans tous les cas, s’il vous plaît, ne vous censurez pas dans vos réflexions. Faites une version publique et une privée, si vous tenez à poster une partie en public.

N’hésitez pas non plus à poser vos questions, à partager des leçons apprises ou à donner des conseils aux quelques milliers de lecteurs de Réussir Mes Études qui pourront partager beaucoup plus avec vous et avec l’ensemble de la communauté !

Pourquoi on ne parle pas de résolutions ?

Là, j’ai volontairement évité de parler de bonnes résolutions, plannings quotidiens et autres trucs destinés à échouer quand on s’y met début janvier.

Sur le modèle de Chris Guillebeau, qui l’a fait pendant 10 ans d’affilée sur son blog, mon évaluation annuelle consiste à savoir ce qui a bien marché et ce qui ne s’est pas bien passé cette année, et à me fixer 4 objectifs pour 2018 : un par trimestre.

Le passé : points positifs et négatifs de 2017

Trouvez 6 à 8 points positifs et négatifs à votre année écoulée. En voilà quelques-uns des miens :

Points positifs de 2017

Points négatifs de 2017

  1. Avoir commencé à être très active sur Wikipédia
  2. Avoir rejoint l’équipe SheOwnsIt
  3. Être mentorée
  4. Avoir dépassé les 1000 followers Twitter
  1. Quelques problèmes de santé
  2. Le manque d’énergie qui m’a fait négliger mes blogs
  3. Le fait de ne pas avoir repris le sport

C’est la première fois que je suis ce modèle d’évaluation, et je suppose que vous aussi : Chris propose de reprendre la liste des objectifs de 2017, et de voir ce qui a été atteint et ce qui ne l’a pas été.

Vraiment, l’objectif est de ne pas chercher d’explications, d’excuses, de jugement : notez juste ce qui va bien et ce qui ne va pas bien, n’allez pas chercher plus loin que ça. Une fois que c’est fait, il devient intéressant de vous exprimer sur les causes et conséquences de chaque point. Prenez le temps d’y réfléchir plus sérieusement avant de passer à la deuxième partie de cette évaluation.

Le futur : trouver ses objectifs de 2018

Maintenant que vous savez ce que vous avez fait de mieux et de moins bien cette année, passons aux objectifs de l’année prochaine !

Trouvez les catégories qui comptent pour vous. Personnellement, voilà ce qui compte pour moi :

  1. Emploi principal
  2. Réussir Mes Études
  3. Personal branding et partenariats
  4. Amis et famille
  5. Communautés
  6. Santé
  7. Apprentissage
  8. Finances

Evidemment, ça change pour chaque personne, donc prenez aussi le temps de regarder votre évaluation précédente pour voir quelles catégories s’en dégagent.

Une fois vos catégories créées, on va se fixer 3 à 5 objectifs dans chaque catégorie. Attention, il s’agit d’objectifs SMART, sinon vous n’irez pas loin :

  1. Spécifiques (“gnagna être plus en forme”, c’est non)
  2. Mesurables (“gnagna gagner plus d’argent”, c’est non)
  3. Atteignables (“gnagna être major du concours de Polytechnique”, c’est souvent non)
  4. Réaliste (“gnagna courir douze fois par semaine”, c’est non, et oui c’est pareil que le précédent)
  5. Temporellement défini (“gnagna commencer une nouvelle langue”, c’est non, parce que vous ne dites pas quand).

Voilà mes objectifs :

  1. Emploi principal
    1. Avoir des responsabilités plus étendues (je reste volontairement vague ici, mais ma version perso est plus détaillée !)
    2. Pouvoir prendre deux semaines de vacances d’affilée en juillet sans prendre de retard dans mes articles produits, donc prendre de l’avance sur la rédaction d’ici là
    3. Lancer un projet interne à l’entreprise, qui montre mes compétences, avant juin
  2. Réussir Mes Études
    1. Atteindre 50 000 visiteurs au dernier trimestre de l’année
    2. Déplacer mon business model pour faire payer les entreprises plutôt que les étudiant·e·s
    3. Gagner un revenu stable en dehors des périodes de vacances scolaires
  3. Personal branding et partenariats
    1. Honorer mon partenariat avec SheOwnsIt et être contributrice régulière d’un autre blog pour la deuxième moitié de l’année
    2. Poster du contenu qui a de la valeur au moins une fois par semaine sur LinkedIn
    3. Rédiger un article toutes les deux semaines sur mon blog d’inbound marketing
  4. Ami·e·s et famille
    1. Rentrer voir ma famille une fois par trimestre
    2. Faire une “grande” sortie avec des ami·e·s une fois par trimestre
    3. Rencontrer des nouvelles personnes en allant à des permanences de projets qui me plaisent
  5. Santé
    1. Sortir au moins une fois par semaine pour une activité sociale (la santé n’est pas que physique !)
    2. Commencer un nouveau sport avant la fin de l’année
    3. Préparer mon repas du midi pour que les options “pas chères” soient quand même équilibrées
    4. Perdre XXkg et sortir du surpoids
  6. Apprentissage
    1. M’inscrire en sociologie à l’université
    2. Continuer à créer des pages Wikipédia régulièrement, et organiser des ateliers mensuels
    3. Continuer ma formation sur le thème de l’inbound marketing pour continuer à me former
    4. Lire 75 livres
  7. Finances
    1. Mettre XXX€ de côté chaque mois pour commencer à épargner
    2. Limiter les petites dépenses (restaurant en particulier) pour partir en voyage et me payer un nouvel ordinateur
    3. Embaucher un·e assistant·e personnel·le

Ok, tout ça est fait ?

Impeccable. Maintenant, passez le tout sous forme de tableau et ajoutez une nouvelle colonne.

Et concrètement ?

Comment ?

Vous aviez vos objectifs, maintenant, il faut décider de comment les atteindre. Chris prend l’exemple de “courir un marathon”, qui était dans ses objectifs en 2015 (je crois) : “pour courir un marathon, je dois commencer par courir 5 kilomètres 3 fois par semaine, puis 10km, puis 20km, etc.”

C’est pareil pour vous. Quels que soient vos objectifs, vous devez définir les grandes étapes nécessaires.

Quand ?

Prévoyez tout de suite de bloquer un quart d’heure par mois et une demi-heure par trimestre dans votre calendrier : vous pourrez vérifier chacun de vos objectifs et vous assurer de n’en négliger aucun.

Et le reste ?

Je ne l’ai pas fait, mais c’est une habitude chez Chris Guillebeau : il ajoute à sa liste une liste d’objectifs qu’il aurait pu y intégrer. Comme ça, à la fin de l’année, il peut les réutiliser s’ils sont toujours pertinents.

Quels sont vos objectifs pour 2018 ? Comment allez-vous les atteindre ? Discutons-en dans les commentaires de cet article !




Bachelière à 15 ans, puis étudiante en licence de Langues Étrangères Appliquées, j’ai créé Réussir Mes Études en 2012, avant d’intégrer emlyon business school. Je suis aujourd’hui Content Marketing Manager chez JobTeaser.

Ces articles peuvent vous intéresser

Comments

comments

Comments are closed.