6 choses que j’ai retenues de mon échange à Miami

0

La belle vie des lycéens américains

Après de nombreuses conversations sur nos systèmes scolaires respectifs, on s’est rendu compte que la vie au lycée était meilleure chez eux. Pour commencer, ils se disent très stressés mais la pression à l’école est beaucoup plus forte chez nous. Ensuite, leurs emplois du temps font rêver. Ils finissent à environ 15 ou 16h, profitent du reste de la journée de façon très zen en organisant des sorties, etc. et ils ne commencent leurs devoirs que tard le soir. Ceux qui pratiquent des activités sportives finissent par contre à 18h, mais cela correspond à un emploi du temps basique en France. Évidemment, il y a la pression des entrées à l’université mais le fonctionnement des lycées est déjà meilleur.

Miami est une ville de latinos

Entre le Venezuela, le Mexique ou même Cuba, il y a énormément de personnes originaires de ces pays qui vivent à Miami. Certains disent même ne pas être vus de la même manière dans d’autres villes des États-Unis. Ils seraient moins différents à Miami, ou même en Floride.

Dans certains magasins, les vendeuses ne parlaient même pas anglais ! Elles parlent seulement espagnol. Dommage, j’avais pris allemand au collège. Dans tous les cas, j’y suis allé pour pratiquer mon anglais, pas pour improviser un espagnol sorti des chansons de Shakira. Cependant, ce mélange de cultures reste toujours très intéressant.

Les Amérindiens se battent pour garder leur culture

Durant une visite dans un village d’Indiens, la guide nous a expliqué que l’État leur demande de travailler et de vivre de façon « moderne », pour gagner un salaire et pouvoir vivre comme tout autre américain. Mais ils tiennent absolument à garder leurs terres, leur culture et leur manière de vivre. Ils utilisent donc une partie de leur village pour des visites touristiques. Après quelques recherches, j’ai également découvert qu’il existait des associations ayant pour cause de se battre pour justement garder cette culture à laquelle ils tiennent tant.

Les grandes pièces de théâtre au lycée ne sont pas un mythe

On a tous regardé au moins un film américain qui se passe au lycée et où les élèves ont des activités artistiques qui ont l’air d’avoir une place assez importante dans leur vie. On n’y a pas tous cru. Ou alors, on y a cru, puis on s’est dit que ce n’était qu’un film. Non, ce n’était pas qu’un film. La plupart d’entre vous ont sûrement vu de grandes créations comme High School Musical. Chaque détail compte : les décors sont bien préparés, les élèves ont des costumes, connaissent leur texte et jouent comme de vrais comédiens. Soyons honnêtes, le lycée ou je suis actuellement a décidé de créer un club de théâtre. A la fin de l’année, lorsque le spectacle approchait, la moitié des élèves avaient quitté le club, les textes étaient à peine appris et en plus de ça, il n’y avait ni costumes ni décor. Je ne suis pas là pour montrer à quel point les lycées américains sont fantastiques, mais soyons réalistes, ils sont beaucoup plus investis dans ces domaines là.

Wynwood Walls

Il y a quelques années, Wynwood était un quartier plutôt mal-famé. Aujourd’hui, ses murs sont des œuvres. Il y a un musée, Wynwood Walls et plusieurs bars, ce qui ajoute une bonne ambiance à ce lieu qui autrefois menait de nombreux trafiques de drogues. Les habitants du quartier sont très sympathiques, ouverts à la conversation et n’hésitent pas à vous renseigner si vous êtes dans le besoin. Les peintures ne sont pas très différentes les unes des autres mais la visite de ce quartier était très plaisante.

Le « Non, merci », même pas en rêve

Ce séjour m’a permis de faire de nombreuses découvertes, notamment dans la culture et le mode de vie des américains. Parfois, il faut faire des erreurs pour apprendre. En effet, j’ai fait une petite erreur, mais j’ai appris. Il a en plus fallu que ça m’arrive à plusieurs reprises pour m’en rendre compte (pire, ça n’existe pas). La fameuse bêtise a été de refuser quelque chose qu’on m’offrait. On m’a proposé de me payer une boisson et j’ai refusé parce que justement ça me gênait. Mais j’ai justement gêné la personne en question. Nous étions entre amis donc rien de grave. En revanche, j’ai entendu plus tard une américaine raconter son séjour en France et elle disait : « Ma famille m’avait proposé un goûter supplémentaire et je sais que ça ne se fait pas, mais je n’ai pas accepté, je n’avais absolument pas faim ». Oups.




Bonjour à tous !

Je m’appelle Chahineze, je suis une jeune lycéenne de 16 ans et j’habite à Nîmes, dans le sud. Passionnée par les langues et l’écriture, je suis ici pour publier quelques articles sur des astuces de révision, des conseils sur des situations parfois difficiles dans la vie étudiante et sur encore d’autres sujets, selon l’inspiration. J’ai hâte de partager le plus possible avec vous.

Chahineze.

Ces articles peuvent vous intéresser

Comments

comments

Comments are closed.