10 méthodes scientifiques pour vous rendre productif

5

“J’essaie, j’essaie, mais j’arrive à rien alors que j’y passe des heures.”

On a plusieurs façons de gérer plusieurs choses, et certains s’en sortent mieux que d’autres. Et si on faisait un petit tour d’horizon des méthodes approuvées par la science ? Peut-être que vous trouverez celle qui vous convient le mieux, ou peut-être que cet article vous inspirera à trouver la vôtre.

1. Récompensez-vous

Katherine L. Milkman, Julia A. Minson, and Kevin G. M. Volpp ont effectué une étude pour voir si les étudiants faisaient plus de sport avec une bonne motivation. Ils ont donc donné des iPods à des étudiants, avec des audiobooks gratuits à la seule condition de les écouter à la salle de sport, et des chèques cadeaux à un autre groupe d’étudiants pour les encourager à faire du sport. Les étudiants qui avaient reçu les iPods ont fini par être 51% plus sportifs que le groupe témoin.

Morale de l’histoire : trouvez quelque chose qui vous motive, un épisode de Netflix pendant vos abdos ou après un sujet de partiels par exemple, et tout ira mieux.

2. Nettoyez votre to-do list

D’après la même étude que pour le premier point, vous passez 45% du temps pendant lequel vous êtes réveillé à réfléchir à plusieurs choses à la fois. Il devient difficile de vous concentrer efficacement dans ces conditions, et en plus, ça vous stresse. C’est le problème essentiel de la technique Pomodoro et la raison pour laquelle j’ai changé ma méthode de travail : on pense à trop de choses à la fois, et on se retrouve à n’être efficace en rien.

Allouez du temps à votre to-do list. Prévoyez, par exemple, une demi-heure chaque matin pour une tâche importante qui prend du temps et sur laquelle ne pas procrastiner va vous faire beaucoup de biens. N’oubliez pas de bien prévoir des pauses aussi !

3. Connaissez vos points forts

Combler ses lacunes, c’est absolument essentiel pour réussir ses études et être productif. On se retrouve parfois à négliger ses points forts et les matières qu’on aime vraiment, parce qu’on est trop occupé à essayer de s’en sortir dans les sujets qui posent problème. Prenez le temps de travailler ce que vous aimez et ce à quoi vous êtes doué aussi.

Des études comme celle-ci ont réussi à montrer que si vous avez l’occasion de travailler sur ce que vous savez bien faire et qui fait votre force, vous serez plus heureux, moins stressé et vous ressentirez même moins fortement la douleur physique ! En particulier, elle a montré que c’est moins un problème de travailler de longues heures quand on intercale des créneaux dédiés à ses points forts. N’hésitez donc plus à le faire.

4. Pour vous rendre productif, ne faites qu’une chose à la fois

Ce n’est pas vraiment une étude scientifique à proprement parler, mais après avoir passé cinq ans à vous bassiner avec la méthode Pomodoro (que je continue à conseiller à une bonne moitié de mes étudiants coachés, ne l’oubliez pas tout de suite !), je pense qu’il est important de vous parler du Deep Work de Cal Newport. En gros, ce qu’il vous dit de faire, c’est de prévoir quelques heures de suite et de les consacrer à une tâche et une seule, sans jamais vous laisser déconcentrer.

Je me suis mise à faire une sorte de semi-Pomodoro où au lieu de travailler par blocs de 20 minutes avec 5 minutes de pause, je travaille désormais par blocs d’une heure (plus que ça, je n’arrive pas à rester concentrée) avec des pauses d’un quart d’heure. C’est le même temps de travail total, mais j’y trouve plusieurs avantages. J’en parlerai plus tard (quand j’aurai fini de lire son livre !) dans un article dédié.

5. Identifiez vos priorités

Si vous n’avez qu’un certain nombre de blocs de temps à accorder à votre travail, que ce soit via Pomodoro, le Deep Work ou toute autre technique, vous n’allez pas pouvoir travailler sur tout en même temps.

To-do list hebdomadaire pour devenir productif

Un exemple parfait de ce qu’il ne faut pas faire : ma to-do list hebdomadaire.

Ne faites donc pas des to-do list à rallonge comme moi : sachez ce qui est important et ce qui ne l’est pas. N’ayez aucune pitié envers ce qui n’est pas absolument nécessaire, et gardez vos efforts pour les points les plus cruciaux de votre to-do (to-réviser ?) list.

6. Notez vos idées comme elles vous viennent

Toutes les personnes créatives et productives que je connais ont une méthode en commun. Nous avons toujours de quoi écrire sur nous. Les plus old school d’entre nous se baladent avec un cahier : mon ami Sébastien ne jure que par le Moleskine, je change de modèle à chaque nouveau cahier… D’autres s’appuient sur des applications pour téléphone. Brice utilise Google Keep et vous ne verrez jamais Nisha sans son compte Evernote à portée de main.

Quel que soit le support que vous choisissez d’utilisez, débrouillez-vous pour toujours l’avoir avec vous. Quand vous avez une idée de chose à faire ou de sujet à travailler pour plus tard, quelque chose à ne pas oublier, n’importe quoi : écrivez-le. Déchargez-vous d’une partie de la charge mentale utilisée pour retenir des choses qu’il vous suffit de noter, et faites un peu de place dans votre mémoire pour ce dont vous aurez vraiment besoin sur le long terme.

7. Méditez

En janvier 2012, quand j’ai commencé Réussir Mes Etudes, j’ai voulu essayer la méditation pour marquer mes débuts dans le monde du développement personnel.

Verdict : ça n’a pas marché. Passer une demi-heure assise en tailleur, déjà, ça me bousille les genoux, et puis en plus en une demi-heure j’ai eu dix-huit idées de scénarios de films et les ai joués entiers dans ma tête et ça ne m’a absolument pas calmée.

Je vous conseille cependant d’utiliser la méditation pleine conscience, qui est vraiment facile à faire et ne demande que très peu de discipline ou de concentration. Dès que je me sens stressée, je me focalise sur ma respiration. Et vous devriez faire pareil, parce que des études estiment qu’on peut sentir les effets de la méditation en à peine 20 minutes. Tout ça en comptant ses respirations : faites-le !

 

 

8. Ayez une “personal brand”

Les gens qui réussissent ont une façon de réfléchir et de travailler unique. D’accord. Mais souvent, ils ont aussi un style unique, et vous retenez leur nom, et ce qu’ils font de leur vie. Travaillez votre look pour commencer, soyez un peu originaux, acceptez votre corps et votre style. Vous pouvez ensuite créer votre blog, par exemple, pour parler de ce qui vous intéresse et commencer à vous faire un nom. Si vous ne voulez pas faire ça, vous pouvez au moins être présent sur LinkedIn, écrire des articles sur Medium.

9. Bougez

Je peux aller vous chercher toutes les études que vous voulez, mais vous êtes sûrement déjà au courant de tout ça. Rester assis toute la journée, c’est mauvais pour vous, même si vous faites du sport à côté. Une fois par heure (c’est facile avec Pomodoro, en plus !), levez-vous et marchez au moins cinq minutes. Faites quelques étirements, votre corps vous remerciera. Remplissez votre bouteille d’eau fraîche, ou allez vous promener dehors.

10. Ayez une bonne routine matinale

Franchement, j’ai déjà énormément parlé de routines matinales et je suis sûre que ça a fini par autant vous lasser que moi. Si ce n’est pas le cas, je vous encourage à lire mes conseils sur comment créer sa routine matinale pour être productif. Retenez au passage qu’une routine matinale, ça ne veut pas toujours dire se lever à cinq heures du matin et aller courir aux aurores…

Avez-vous des conseils à partager avec les autres lecteurs de Réussir Mes Etudes ? La section “Commentaires” est faite pour vous !




Comments

comments

5 commentaires

  1. Coucou,

    En ce moment, je n’arrive à rien !
    La seule chose de bien c’est mon Bullet Journal, ça m’aide à m’organiser !
    Par contre, ce qui est de la routine matinale, j’ai laissé tombé !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • Ohlala, courage !

      Tu arrives à bien tenir ton bullet journal ? J’en tiens un au travail, c’est vraiment cool et je suis d’ailleurs en train de me demander si je ne devrais pas écrire un article dessus, ou proposer à une autre personne plus disciplinée que moi d’écrire sur le sujet. Tu as des astuces à partager ?

      • Oui je tiens un Bullet Journal, pour commencé j’utilise l’agenda / Bullet Journal MyAgenda il est bien pratique ! C’est le top quand on souhaite se lancer, sans devoir faire tout soi-même de A à Z ou quand les talents artistiques font défauts 🙂

  2. Je me fais une feuille avec tout ce que je dois faire, je note pratiquement tout sinon j’oublie.. c’est vrai qu’une routine matinale ça peut être sympa pour moi, pour moins à me presser et stresser le matin je vais allée lire ton article sur le sujet !

  3. C’est difficile souvent de faire une seule chose à la fois, je pense que c’est le principal défaut pour beaucoup ! Même maintenant que mes études sont terminées, pour le travail, le blog, cette liste sera utile ♥