Une semaine pour réviser avant les partiels

4

Il faut que je vous avoue un truc. Ça me fait beaucoup rire quand quelqu’un m’écrit tout paniqué sur Réussir Mes Études en me demandant comment on fait pour utiliser le planning de révisions quand le partiel est dans une semaine. Pas parce que je me moque (enfin, juste un peu), mais parce que j’ai déjà été beaucoup trop de fois dans la même situation.

Que faire, donc, quand on n’a qu’une semaine pour réviser les partiels ?

Que faut-il apprendre quand on n’a qu’une semaine pour réviser ?

Il y a deux types de partiels : ceux qui touchent un peu à tout, et ceux où tombera sur un seul point du cours.

À partir de cet élément, on devra réfléchir à ce qu’on connaît déjà du cours et à notre goût du risque ! 3 cas de figure possible :

  • Je connais plutôt bien les bases du cours entier
    • Partiels généralistes : approfondissez quelques blocs de révisions à fond, négligez ceux que vous connaissez assez bien pour limiter les dégâts
    • Partiels spécialisés :apprenez quelques sujets seulement, et assurez-vous de les connaître à fond. Ensuite, priez. Gardez bien à l’esprit que cette première rubrique ne s’applique que si vous êtes capable de sauver les meubles si par malheur c’est un autre sujet qui sort ! Sinon, on arrive dans les deux cas de figure suivants.
  • Je ne connais pas bien mon cours, j’ai le goût du risque
    • Partiels généralistes : pareil. Si vous avez l’assurance que tous les domaines seront survolés, mieux vaut être sûr d’avoir les points sur la moitié d’entre eux que pouvoir peut-être aller chercher la moitié des points sur tous.
    • Partiels spécialisés : de même, prenez les sujets les plus probables, et apprenez-les à fond. Ensuite, priez – mais cette fois, pas de filet de sauvetage. Vous aurez 2 ou 20. Bonne chance.
  • Je ne connais pas bien mon cours, je ne veux pas prendre de risques
    • Partiels généralistes : encore pareil, pour la même raison.
    • Partiels spécialisés : comme expliqué plus haut, mieux vaut être sûr d’avoir la moitié des points que tout parier sur un coup de bluff, si vous n’êtes pas du genre quitte ou double. Maîtrisez donc bien les fondamentaux de chaque élément de cours, et tant pis pour les fioritures et les détails qui font la différence.

Comment réviser en une seule semaine ?

Là, pour le coup, je vous encourage fortement à utiliser la technique Pomodoro à fond. Inutile de travailler 8 heures par jour sans pause, vous n’arriverez à rien. Faites plutôt 3 blocs Pomodoro de deux heures chacun. Dans un bloc, vous mettez quatre matières différentes. Si, au contraire, vous n’avez pas beaucoup de matières mais beaucoup de contenu à couvrir, fonctionnez plutôt par blocs de révisions.

Comme toujours, ce n’est pas parce que vous avez peu de temps pour réviser qu’il faut oublier votre bien-être. Faites du sport, sortez. Pour ça, se lever tôt, ça facilite clairement les choses. En travaillant bien de 9h à 11h et de 13h à 17h, vous avez la soirée de libre pour faire ce que vous voulez, donc profitez-en ! Arriver aux partiels au bord de l’explosion, quelles que soient les conditions, ce n’est pas une bonne idée. Reposez-vous et prenez le temps de souffler. Enfin, ne travaillez pas le jour même de l’examen, ça ne fera que vous embrouiller et vous fatiguer.

Une question m’avait aussi été posée pour les annales, dont je n’avais pas parlé dans mon article sur comment faire un planning de révisions efficace. Je mets les annales dans les jours de “révisions générales” de ce planning. Si vous n’avez qu’une semaine, vous ne faites pas forcément de révisions générales : considérez chaque sujet, ou chaque portion de sujet, comme un bloc Pomodoro supplémentaire dans vos révisions. 25 minutes à chaque fois, et vous essayez d’avancer le plus possible, en ayant le plus juste possible !

Bon courage !




Comments

comments

4 commentaires

  1. Bonsoir Lexane !
    Je suis tombée sur ton blog par hasard et j’en suis tout à fait ravie. J’ai dévoré pas mal de tes articles en seulement quelques heures et ça a été pour moi un grand soulagement de voir que je n’étais pas la seule à avoir certaines déficiences au niveau de ma gestion du temps. Surtout, j’ai été très contente de découvrir les solutions que tu proposes pour y remédier. Je paniquais un peu à l’idée de reprendre mes études par correspondance à la rentrée – après quelques années de vide intersidéral -, maintenant je suis un peu plus rassurée. Je vais tâcher de mettre à exécution les conseils qui m’ont le plus parlé dès demain, afin d’être prête pour la rentrée 😉
    Je vais suivre tout ça de très près.
    Je te souhaite une bonne fin de soirée, en attendant.
    À bientôt !

    • Bonjour Camille,

      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça fait plaisir à lire ! C’est une bonne idée de prendre le temps de (re)prendre les bonnes habitudes de gestion du temps etc. avant la rentrée pour être bien prête, je t’y encourage. J’ai arrêté mes études deux ans après le bac et commencé Réussir Mes Etudes justement parce que la reprise était très difficile, donc tu as tout mon soutien et n’hésite pas à demander s’il y a quoi que ce soit qui pourait t’aider et dont je n’ai pas parlé, ou pas assez, sur le blog.

      Bon courage !

      Lexane